Entre deux mondes


Paysans bâtisseurs


Site classé


Publications

Paysans bâtisseurs

 

Le vignoble de Pégairolles de l'Escalette est particulièrement original. Les terrasses ont permis de stabiliser les éboulis du Larzac et de bonifier les sols par un long travail d'épierrement. Cette oeuvre titanesque, menée à la seule force des bras par des générations de paysans-bâtisseurs, a marqué l'ensemble du paysage. L'horizontalité des murets se coupe avec les clapas verticaux, créant un maillage géométrique des pentes.
 


On dénombre plus d'une cinquantaine de capitelles (ou tourelles) sur la commune.

Elles servaient d'abris ou de remises aux bergers et aux vignerons sur les parcelles éloignées. L'origine de ces constructions remonte au Néolithique final, 4000 ans avant notre ère ! Celles que pouvez voir ne datent que du XVIII ème siècle pour les plus anciennes. Malgré leur apparence, ce sont des constructions fragiles. Elles sont menacées par le manque d'entretien, le remembrement et la mécanisation. .

 

Edifiées en pierre sèche, on peut admirer la beauté de leur appareillage, tant au niveau des murs extérieurs que de la finesse de la voute intérieure en encorbellement. Les jambages des portes sont constitués de grosses pierres surmontées d'un linteau monolithique pouvant peser jusqu'r 300kg ! La mise en place de tels blocs relevait de l'exploit technique.

De nombreux mazets, des ouvrages complexes de captage de l' eau précieuse (citernes, puits,"canoles") sont également à découvrir sur l'ensemble du site.

 
Aujourd'hui, l'activité viticole demeure une des principales ressources de Pégairolles. Le vignoble en terrasses est un frein à la mécanisation des vendanges et à la production massive. Ici, le travail de la vigne est resté principalement artisanal. Avec l'apport de toutes petites parcelles, ceci garantit la production de vins sans artifices, sans concessions aux modes et aux tendances.
 
     VIE DU VILLAGEMAIRIEVIE ECONOMIQUEPATRIMOINEACCESCONTACT     © 2003